La première édition du festival du film d’El Gouna débute avec de très grands espoirs pour la région MENA et le cinéma mondial

0
1

Pour consulter la version multimédia de ce communiqué de presse, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://www.multivu.com/players/uk/8191251-first-el-gouna-film-festival-world-cinema/

Le thème du festival, « Un cinéma pour l’humanité » reflète ses activités dans leur ensemble. Le GFF a été créé dans le but de mettre en avant le rôle joué par le cinéma dans la promotion de l’interaction culturelle. Ce thème a également été soutenu par le bras créatif du GFF pour le développement commercial et l’industrie cinématographiques, CineGouna.

La plateforme CineGouna, un business hub créatif conçu pour soutenir les cinéastes aspirants dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), vise à nourrir et à soutenir des talents cinématographiques prometteurs. Le tremplin CineGouna est le laboratoire de développement et de coproduction du projet proposé par le GFF. D’autre part, CineGouna propose des débats d’experts sur des thèmes spécialisés, des tables rondes, des ateliers et des masterclasses animés par des professionnels du cinéma venus du monde entier. Parmi les principaux conférenciers des masterclasses proposées par CineGouna, on comptait Forest Whitaker et Oliver Stone.

Le GFF a présenté une sélection de films récents du monde entier avec plus de 70 titres, dont deux premières mondiales pour le documentaire « Soufra » de Thomas Morgan et le long métrage égyptien « Photocopy » de Tamer El Ashry. Le programme comprend trois grandes sections compétitives : long-métrage narratif, long-métrage documentaire et court-métrage. Le festival a décerné aux lauréats du concours des prix en argent d’une valeur totale supérieure à 200 000 $ US.

Le festival a également rendu hommage à trois personnalités égyptienne, arabe et internationale de l’industrie cinématographique qui ont enrichi l’art du cinéma à leur façon, dont la star internationale et humanitaire Forest Whitaker, l’écrivain égyptien Adel Imam et le critique de film libanais Ibrahim Al Aris.

Le fondateur du GFF, Naguib Sawiris, a déclaré : « J’ai toujours rêvé de transformer El Gouna en un carrefour pour les arts et la culture. Maintenant que nous avons lancé le GFF, la ville est plus accomplie et nous avons presque atteint notre but qui est de créer une société entièrement intégrée. J’ai toujours été un grand cinéphile, et le GFF représente à la perfection la façon dont je souhaitais voir vivre l’industrie cinématographique en Égypte et dans la région MENA. Je suis maintenant impatient d’accueillir la prochaine édition. »

Gulf Hill & Knowlton, Riham El Adl, +20(0)114-444-2064, [email protected]

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/564587/El_Gouna_Film_Festival.jpg )

Video: 
     https://www.multivu.com/players/uk/8191251-first-el-gouna-film-festival-world-cinema/

SOURCE El Gouna Film Festival

Powered by WPeMatico