Les amis chrétiens affluent à Jérusalem

0
3

La Fête des Tabernacles est devenue un pôle d’attraction à Jérusalem, et draine des dizaines de milliers d’Amis de Zion (Friends of Zion) chrétiens évangéliques, venus de tous les continents. Ils viennent exprimer leur amour et leur solidarité avec le peuple juif. Les pèlerins viennent prier pour la paix à Jérusalem et étendent leur bénédiction à Israël. Ils célèbrent aussi la joie portée par le Souccot en marchant dans les rues de Jérusalem. Ils viennent de Chine, d’Allemagne, de Russie, d’Afrique du Sud, d’Autriche, du Brésil, des États-Unis, entre autres.

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/514033/Dr__Michael_Evans.jpg )

Ces pèlerins sont des sionistes chrétiens pro-Israël sans réserve. Les évangéliques sont devenus une force dominante de soutien à Israël dans le monde entier. Récemment, lorsque le président Donald Trump s’est rendu en Israël, quarante-sept affiches lui ont souhaité la bienvenue dans toute la ville de Jérusalem. Cette campagne d’affichage a été parrainée par Mike Evans, le fondateur du Friends of Zion Museum (Musée des Amis de Zion) à Jérusalem, et membre du Trump Founding Faith Board (Conseil de la foi fondatrice de Trump). Le vote des chrétiens évangéliques en faveur de la position de Trump sur Israël a enregistré la plus grande participation dans l’histoire américaine d’un candidat à la présidence. Il représente plus de 36 pour cent de l’électorat.

Le Friends of Zion Heritage Center (Centre du patrimoine des Amis de Zion) est l’un des endroits qui attire le plus visiblement les chrétiens évangéliques à Jérusalem. Le président-fondateur du musée est l’ancien président Shimon Peres, aujourd’hui décédé. Il a présenté le prix du musée à de nombreux dirigeants mondiaux, dont l’ancien président George W. Bush et le Prince Albert II de Monaco.

Le musée des Amis de Zion bénéficie d’une très grande affluence ; à tel point que ses portes sont désormais ouvertes une heure plus tôt et restent ouvertes cinq heures plus tard – de 8 heures à 23 heures. En à peine deux ans, l’initiative a mobilisé 28 millions d’amis sur les réseaux sociaux à l’échelle du globe. Une de leurs initiatives est l’équipe de prière de Jérusalem qui compte 27 878 323 amis et est le premier compte Facebook en Israël, le deuxième étant celui de Gal Gadot (Wonder Woman) avec 9 726 206 amis.

Quand on lui demande à quoi il attribue ce succès stupéfiant, le fondateur Mike Evans répond : « Israël a toujours eu des amis surprenants. Dans le passé, il se trouve tout simplement que personne n’a pris le temps de les mettre en action et de les former. Pour ce faire, nous utilisons le réseau social. C’est la raison pour laquelle nous avons créé le premier musée intelligent d’Israël qui utilise les technologies de mapping vidéo et de rotoscopie. Il est connecté aux réseaux sociaux ».

Quand Mike Evans a demandé à Shimon Peres d’être président, celui-ci a répondu : « Vous voulez vous faire des amis ? Faisons-le ensemble. Se faire des amis et les soutenir demande beaucoup moins d’énergie que de se faire des ennemis ». 

Mike Evans est un auteur de bestsellers qui ont figuré à la première place sur la liste du New York Times. Il a publié 72 livres. Il est le fondateur du Musée des Amis de Zion à Jérusalem.  

SOURCE Friends of Zion Museum

Powered by WPeMatico